Zizi Chauve-Souris T1-T2

Scénariste : Lewis Trondheim
Illustrateur : Guillaume Bianco
Editeur : Dupuis
Parution : T1 en 2012 et T2 en 2016

4ème de couverture : Et si la meilleure amie des petites filles n’était ni un poney rose, ni une licorne blanche… (mais une chose chauve-souris bien sûr !)

Mon avis :

etoiles-a

Etant une grande fan des dessins de Guillaume Bianco je me suis jetée sur celui-ci en bibliothèque !

Je m’attendais pas du tout à ça. Je ne m’attendais pas à autant rire et autant m’éclater en lisant cette BD ! C’est de la mignontitude intelligente ? Hey j’ai créée une nouvelle catégorie ! J’adore les dessins comme vous le savez, je retrouve à la fois la douceur de Sempé, du gothique à la Allan Poe et du Brassens…(mépourquoa?!) Sans doute par rapport aux autres BD de Guillaume Bianco ! Enfin bref j’adore, on sent que l’illustrateur aime ça et je me laisse emporter !
Les scénarios du célèbre Lewis Trondheim sont parfaits ici à mes yeux ! L’histoire est toute naïve ; une petite fille Suzie se retrouve avec une chauve-souris dans la crinière. Elle l’a fait passer pour une barrette et tout le monde l’a trouve très cool ! Une petite fille avec la tête dans les nuages loin d’être sage à l’école mais avec une imagination débordante et une répartie d’enfer. Nous partageons ses aventures ses inquiétudes et ses bêtises ! Oui décidément Suzie se retrouve souvent au bureau du directeur, dit des choses gênantes devant les nouveaux compagnons de sa maman et cherche la plupart du temps à les faire fuir.
Mais Suzie aussi appelée Zizi a également des supers pouvoirs grâce à cette chauve-souris, elle peut grâce à voir la nuit ! Trop côôôwl ❤

Je ne vois pas quoi dire d’autre, c’est un coup de cœur donc évidemment je vous la recommande vivement ! Aussi touchant que Pico Bogue, elle s’adresse à un large public !
Si vous aimez les BD :
Jeunesse / adulte
Drôle et intelligente
Loufoque
-Ou on retombe en enfance
-Des personnages attachants

« -Pff… les chats sont des animaux idiots… Même les chevaux sont plus intelligents ! Sans parler des chiens qui les surpassent ! Ni même les dauphins !… En fait, plus un animal est intelligent, plus on peut le dresser facilement… Et l’homme étant le plus intelligent de tous, c’est aussi le plus manipulable… quel paradoxe…
-Pauvre petit chat
-Pauvres petits hommes…« 

 

zizi-chauve-souris-guillaume-bianco-et-lewis-trondheim-dupuis

coup-de-coeur

 

Publicités

GARULFO T1 à T6

Dessin : Bruna Maïorana
Couleurs : Thierry Leprévost
Scénariste : Alain Ayroles
Editeur : Delcourt
Collection : Terres de légendes
Parution : 1er tome paru en mai 2001 et le dernier en mai 2002

Résumé : Garulfo est un conte moderne qui pastiche les éléments de plusieurs contes célèbres. Garulfo est une grenouille qui souhaite devenir un Homme car il admire ces bipèdes au sommet de la chaîne alimentaire et leurs inventions. Avec l’aide d’une sorcière, il parvient à se transformer en prince par le baiser d’une servante. Se faisant involontairement une place dans la vie de château, Garulfo s’aperçoit vite du penchant des Hommes à tourmenter leur prochain. La série envoie clairement un message écologiste et humaniste  où des animaux innocents parviennent à rétablir une certaine idée de justice au sein du royaume des Hommes.

Mon avis :

etoile-45

Oui, en effet ce n’est pas une BD récente mais je l’ai lu il y a peu alors comment passer à côté ? Emprunt à la bibliothèque j’ai savourée littéralement cette série. Oui la BD c’est de la lecture et bien plus encore ! Alors ici je ne vais pas résumer tome par tome mais parler de ce qui m’a marqué !

Inspirée de contes de princes et de princesses, l’histoire au départ peut sembler enfantine… Non non ! Elle s’adresse bien aux ado/adultes ! Il y a énormément de références et c’est un vrai régal de voir comment Alain Ayroles se les ai approprié ! Je confirme avec Garulfo que ce scénariste est une valeur sûre (il a également réalisé de Cape et de crocs) !

Garulfo est une petite grenouille bien distinguée (ps : ATTENTION la grenouille n’est pas la dame du crapaud !!  Garulfo nous le rappelle bien ^w^!) qui parle en prose et admire les Hommes. D’ailleurs son rêve est d’en être un ! Grâce à la sorcière son vœu le plus cher est exaucé, le voila beau prince mais…pouetpouet quelle déception ! Là c’est un vrai régal !
Hilarant au possible, car Garulfo a forcément énormément de recule et aucune connaissance sur le fonctionnement de leur monde. Alors il pose des questions toutes naïves sur la monarchie et l’injustice faîte. (Vous l’aurez compris les humains sont loin d’être mis en valeurs dans cette BD.) Les Hommes ne lui répondent que de manière absurde et barbare ! Ils sont sales, parlent mal, ne sont pas galant et en plus…HO MON DIEU.. il retrouve son meilleur ami le canard dans un… plat du roi… (Imaginez la tête des convives en voyant cet être élégant pleurer devant leur festin ! Un végétarien c’est quoah ?!)
Enfin bref Garulfo ne se plaît pas du tout dans ce monde là et veut retrouver son aspect d’origine. Que d’aventure pour retrouver la sorcière ! J’ai vraiment rigolé du début à la fin !

Dans le tome 3 se déroule un autre événement qui m’a beaucoup plus ! La sorcière pour se venger de l’orgueil et de la méchanceté du prince va échanger le corps de celui-ci avec  Garulfo. Et c’est reparti pour un tour !! Alors cette fois-ci nous avons une toute petite grenouille mignonne mais… affreusement grossière et un beau prince affreusement… gentil Haha (en plus il aime la nature les animaux.. il est parfait ! Bin oui.. mais.. il mange des mouches…). Ils vont devoir trouver une solution ensemble alors qu’ils ne se supportent pas. Comble, Garulfo est bien plus humain que ce prince, fourbe, lâche, moqueur et orgueilleux. Leur cohabitation est assez poilante !
Puis Garulfo a bien plus de succès auprès de ces demoiselles que le prince. Un joli petit clin d’œil à Cyrano de Bergerac, car lorsque le véritable prince parle… tout leur plan s’écroule.

 

J’ai trouvé que cette BD avait beaucoup de charme, de poésie, d’humour, d’intelligence et d’originalité ! Je ne me suis pas ennuyée, j’ai vite voulu connaître la suite et plus vite que ça !

La seule chose que je reproche à cette série.. les dessins qui ont un peu vieilli aujourd’hui ! Mais il y énormément de petits détails dans les cases qu’on ne se lasse pas de regarder. Ne vous arrêtez pas à ça car le reste prend largement le dessus à mon avis !
Si vous aimez les BD :

Drôle (trèstrès)
-Un bon scénario
-Une histoire aussi rebondissante que Garulfo
-Des personnages attachants
Message écologiste et humaniste sans prétention
Bourré de références
(Il faut savoir qu’il y a deux intégrales qui sont sortis en 2003-2004)

garu-2g

 

SOLO T1 & T2

 Tome 1 : les survivants du chaos
Tome 2 : Le cœur et le sang
Genre : fantastique
Illustrateur / Scénariste : Oscar Martin
Éditeur: Delcourt
Collection : Contrebande
Parution : Juillet 2008 et T2 Janvier 2016
ISBN : 9782756041704

Résumé Tome 1 : Dans un monde post-apocalyptique où chacun peut devenir la proie d’un autre, Solo va devoir apprendre à se battre pour survivre. Un récit bad ass, fantastiquement mis en image par Oscar Martin. Ravagée par les armes nucléaires, la Terre a muté et de nombreuses espèces animales ont développé une taille et une intelligence semblables à celle des humains. Pour faciliter la vie de sa famille, Solo, un jeune rat, décide de prendre la route. Dans ce monde hostile, Solo va devoir devenir le meilleur guerrier pour survivre.

Tome 2 : Hum comme on le voit sur la couverture Solo est amoureux et.. aime d’autre gens oui, oui ! Alors vous comprenez ce n’est plus le même. J’en dis pas trop déjà que…

Mon avis :

etoile-35

Alors moi j’ai beaucoup aimé. Pourquoi quoi quoi ? Une BD qui était toujours empruntée à la bibliothèque et je l’ai enfin attrapé ! A moi, amoimoi !
L’univers est BAD ASS. C’est ça ! Le rat se veut gros barbare avec ce petit côté.. philosophe.. avec la voix off de ses pensées. Il se pose beaucoup de questions existentielles dans ce monde post-apocalyptique… : la vie c’est de la merde ?… on est que des bouts de viande ?.. etc (bon un peu mieux dit quand même haha). Je ne sais pas si ça se veut naïf, maladroit ou non,  mais en tout cas  j’adore et j’ai l’impression que c’est tout à fait assumé ! Oui il y a aussi de l’humour de la part d’Oscar Martin alors je pense qu’il a du recule là dessus ! Enfin j’espère (?) Ouaais du gros lourdo du bon macho comme il faut, une sorte de catharsis : on crie, on a mal et on est content ! Alors on suit ce petit rat Solo rejeté de sa famille car on n’a pas a mangé pour tout le monde et Dieu sait que les rats on beaucoup d’enfants. Voila après il y a pleins d’aventures mais je ne vais pas en dire d’avantage sinon, bin, vous saurez tout !

Alors ce qui est génial dans cette BD sont les dessins. Le rythme est super on saute de case en case avec autant de souplesse que notre héros dans ses acrobaties. On n’est pas perdu. En effet, je trouve que ce n’est pas toujours évident dans les BD de comprendre ou on en est dans les bagarres, hors ici ce n’est pas le cas !  Le gros plus : à la fin de la BD il y a un carnet de croquis et d’explication. Il définit chaque race : potentiel / environnement / rapidité etc..avec graphique / logo. Il y a véritablement tout un univers qui est travaillé. (C’est pourquoi il faut relire la BD)

Ce que je reprocherais dans le tome 2 s’est la couverture… Je trouve que cette couverture en dit trop…Solo n’est plus..solo hum (?!) sinon cette BD suit son rythme et est aussi cool que la première !
Seconde chose que je reproche tout de même.. c’est qu’il manque de filles et… attendez.. bon il y a son amoureuse qui chasse mais sinon ? Si si… il y a une catégorie juste de fille et vous savez laquelle..? Des… prostitués haha… mais bon des prostituées qui tuent donc ça va…

Cette BD vous plaira si vous aimez :

La baston et du sang
-Un bon coup de crayon
-Un monde post-apocalyptique
-Des bons gros méchants
-De l’action !!

solo-delcourt-oscar-martin